Et si on parlait un peu de sexe ?

On aimerait bien dans cette rubrique que vous nous exposiez vos fantasmes, vos désirs ou simplement que vous nous relatiez vos expériences les plus folles …. Allez y lâchez vous, nous sommes entre nous, entre adultes et pour une fois, vous allez pouvoir tout dire, sans filtre et sans tabou …

13 réponses à Et si on parlait un peu de sexe ?

  • j’ai toujours rêvé dans en avoir une longue et fine dans mon petit trou de balle et une grosse charnue ( style: trompe d’ éléphant) dans la bouche, je ne veux pas crever sans vivre ca

  • j’ aimerai en avoir une longue et fine dans le fion, et une grosse charnue dans la bouche, je ne veux pas crever sans vivre ce momment

  • salut tout le monde j’admire tout ces lecture j’aimerais bien devenir gay moi je suis un jeune gay vigoureux qui aimerai bien connaitre ce monde

    • Mon cher auresire, tu dis que tu aimerais devenir gay. Je suppose que tu l’es déjà puisque tu as senti le besoin de venir lire nos commentaires. En fait, je suppose que tu veux dire que tu n’as jamais fait l’amour.
      Pour cela, il faut préciser ton âge, car on ne se lance pas dans une telle expérience de la même manière étant très jeune, ado, jeune homme ou même senior comme la plupart d’entre nous.
      Pour un garçon pré pubère ou même pubère, tu sais sans doute que c’est illégal d’avoir des relations sexuelles. Même si c’est l’adulte qui se ferait pincer dans ce cas là, cela pourrait tout de même laisser des traces psychologiques chez le jeune garçon. Mais il n’est pas interdit pour un jeune garçon de se faire câliner par un plus vieux de sa famille ou des amis proche de celle-ci. Personnellement j’ai assez vite détecté l’effet que je faisais chez certains hommes quand j’étais en maillot de bain sur la plage. J’aimais bien aussi monter innocemment sur les genoux des hommes de ma famille pendant qu’ils prenaient l’apéro. On sent alors ceux qui sont gênés par cela et ceux qui en profitent pour te serrer le plus possible sur leur torse. Certains adultes aimaient bien aussi se tirailler avec moi ou d’autres enfants lorsque nous étions dans l’eau. Cela leur permettait de me serrer dans leur bras et même de me peloter. Une fois l’un d’entre eux agrippa mon maillot de bain et comme je cherchais à m’enfuir, le maillot se retrouva à mi-cuisse. L’adulte (c’était un cousin plus vieux) s’excusa mais je sentis qu’il l’avait fait plus ou moins exprès. C’est à cette époque que j’ai commencé à faire des rêves humides dans mon lit et la plupart du temps, je me voyais dans des attitudes de soumission face à un adulte.
      Vers l’âge de 12 ou 13 ans je crois, il n’est plus possible de se faire câliner (caresses, baisers dans le cou ou sur le ventre) par les hommes. Ce serait trop dérangeant. Mais on peut encore se tirailler avec eux. En règle générale, ceux qui aiment lutter avec des jeunes sont des homos même si ils ne l’avouent pas. Il y a aussi les douches des piscines. Tu peux toujours exciter les plus vieux en prenant ta douche sans maillot de bain. Mais il faut faire attention de ne pas aller trop loin. Il ne faut pas oublier qu’il y a toujours des homophobes qui peuvent te faire une mauvaise réputation. J’ai lu quelque part que l’une des méthodes infaillibles pour draguer, c’est de fixer avec le regard l’autre personne dans les yeux et quand tu sens qu’il y a contact visuel, tu lui lâches ton plus beau sourire. Mais il ne faut pas aller plus loin. Tu continues ton chemin comme si de rien n’était. C’est à l’autre de faire le prochain mouvement. Je pense qu’il ne faut pas utiliser cette méthode avec n’importe qui mais plutôt avec quelqu’un que tu connais déjà.
      Moi à cet âge, j’ai connu un moniteur dans un groupement de jeunesse. Il avait 16 ans, c’est à dire pas tout à fait trois ans de plus que moi. Notre relation a été progressive. J’ai senti très vite qu’il avait de l’attirance pour moi et comme j’avais eu des contacts physiques à la plage avec des adultes de ma famille, cela ne m’a pas effarouché. Au début, c’est assez drôle, il m’a dit qu’il aimait bien dessiner. Je me souviens qu’il a commencé par faire des portraits de moi. Ce n’était pas un très bon dessinateur mais c’était un prétexte et un jour, il m’a proposé d’aller chez lui pour faire du dessin de nu. Il cherchait un modèle. J’ai dit oui. J’étais pas mal nerveux car à 13 ans, on a déjà une petite idée des affaires de sexe. Je me masturbais facilement trois ou quatre fois par jour. Arrivé chez lui, il m’a proposé de se mettre nu lui aussi pour que je ne me sente pas gêné. La séance de dessin a très vite dégénéré car il me touchait sur tout le corps pour faire prendre la pose et bien sûr j’ai eu une érection d’enfer … et lui aussi. Là je ne te raconte pas les détails mais j’ai connu ma première fellation. J’étais tellement excité que j’ai déchargé très vite dans sa bouche. Après il m’a proposé que je le suce moi aussi. J’ai beaucoup aimé cela même si lui n’a pas éjaculé aussi vite. Après cela, j’allais de temps en temps chez lui quand ses parents étaient absents et bien sûr il n’était plus question de dessin. On jouait avec notre corps tous les deux. J’ai appris le 69 et aussi il aimait bien entrer ses doigts dans mon anus. Une fois aussi, il m’a fait enfiler une petite culotte et un soutien gorge de sa sœur mais on ne l’a pas refait après. Je n’ai pas connu la sodomie avec lui mais vers l’âge de 16 ou 17 ans, suivant ses conseils, je suis allé voir le maire de notre commune pour travailler l’été. C’est là en tant que jeune adulte, je me suis vraiment fait dépuceler mais je préfère attendre tes commentaires pour poursuivre sur le sujet.
      Quand tu nous répondras, profites-en pour nous donner des détails sur toi. Merci !

  • Merci pour toutes ces infos, voici une bonne lecture. J’ai appris différentes choses en vous lisant, merci à vous. Bonne journée à tout le monde !

  • Je t’en prie Jacques, raconte nous ta rencontre avec le maire de ton village et ce que vous faisiez lors de ces soirées spéciales. J’ai l’impression que ce doit être très excitant.
    Mon cher Julien, cela ne m’étonne guère. Même chez les homos, il y a des gens de toutes sorte qui se badigeonnent d’un vernis mais quand celui-ci sèche, il craque et nous retrouvons le même bon vieux homo. Chez les hétéros, c’est pareil.

  • Moi mon expérience la plus folle, ce fut lors d’une soirée. Je m’étais inscrit dans une association pour gay senior. C’était plutôt bon chic bon genre. On parlait de théâtre, de cinéma, de culture quoi ! Mais jamais de cul, cela aurait été trivial. Par contre je me suis vite rendu compte que la couche de culture n’était pas aussi épaisse chez certains. Plusieurs me regardaient avec des yeux d’envie. Je les invitais chez moi et il ne fallut que quelques bouteilles de bons vins pour voir s’envoler leur enveloppe de tissus. J’avais pensé en inviter un à rester à coucher après la soirée mais on termina la nuit à cinq dans mon lit. C’est la seule fois de ma vie où j’ai participé à une orgie et je ne le regrette pas. Par contre plusieurs de mes partenaires furent gênés de me rencontrer par la suite lors de leur cocktail, lors d’un concert ou d’une signature de livres.

  • Quand j’ai eu l’âge de travailler, je suis allé voir le maire de mon village pour avoir un poste de surveillant de piscine. Je lui ai donné comme référence le nom d’un élève plus âgé de mon école avec qui j’avais eu une séance de touche-pipi. Ce que je ne savais pas, c’est que le maire se servait de lui pour recruter des jeunes pour des soirées spéciales. Je ne vous raconte pas le reste mais vous vous en doutez bien.

  • Il y a quelques annees j ai eu l occasion sur internet de rencontrer un homme de 75ansans qui aimait me prendre avec des godes et me faire mettre les sous vetements de sa femme decedee
    il me disait que j etais sa maitresse et il adorait ejaculer dans ma bouche
    j ai eu dautres aventures mais je n ai jamais retrouve les joies que j ai eues avec cette homme
    iet j aimerais renouveler cette experience je suis dans l essonne

  • première fellation?oui à 69a avec un bel homme bien monté. Ça s’est passé en pleine nature ,sans prendre aucune précaution.Je l’ai vidé das ma bouche ,et il n’a jamais voulu me croire quand j’ai avoué que c’était une première fois.
    J’aimerai prendre plus de temps pour raconter cette expérience ,si ça peut intéresser quelqu’un

  • où peut-on lire ou écrire?

  • ok mais où peut-on lire et écrire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *